Les professionnels de santé

Retrouvez sur cette page les recommandations du Conseil Scientifique de l’étude CORONADO à l’attention des professionnels de santé :

L’âge, un facteur déterminant de la gravité de l’épidémie de Covid-19

Les patients diabétiques âgés sont particulièrement touchés par la gravité de l’épidémie de Covid-19 car ils combinent deux facteurs majeurs de gravité que sont le diabète et l’âge.

En effet, l’âge est un facteur de mauvais pronostic en raison des co-morbidités plus fréquentes et de la plus grande sensibilité des seniors aux infections. Ces faits sont attestés par le faible taux de mortalité de l’ordre de 0,2% avant 40 ans qui s’élève en Italie à 20,2% après 80 ans. La mortalité très importante déplorée dans les EHPAD en est l’illustration la plus évidente puisque 50% des décès se sont produits dans ces établissements.

L’âge des patients diabétiques de type 2 constitue un facteur essentiel de la gravité. Le fait que la moitié des personnes diabétiques soit âgée de plus de 65 ans et le quart de plus de 75 ans montre que ces seniors sont très nombreux notamment dans les maisons de retraite où plus de 20% des pensionnaires sont diabétiques. Ces personnes présentent fréquemment des comorbidités et une obésité qui sont également des facteurs péjoratifs en cas de Covid-19.

Dans l’étude CORONADO, l’âge moyen des patients était très proche de 70 ans et presque la moitié de ces patients présentait des complications du diabète. Ainsi, l’âge, mais également l’hypertension, les complications micro et macroagiopathiques, les comorbidités cardiaques ou respiratoires, l’insulinothérapie et les bloqueurs du SRA étaient significativement associés au décès au 7ème jour. Les personnes âgées de plus de 75 ans avaient un risque de décès 14 fois supérieur aux patients de moins de 55 ans.

Cependant, en analyse multivariée, l’âge n’était pas prédictif du critère principal qui combinait l’intubation trachéale et / ou le décès dans les 7 jours suivant l’admission. Ce fait est probablement lié à la gravité de l’état de santé de ces malades pour lesquels l’indication de l’intubation a été réfutée.

En revanche, les résultats rassurants observés dans CORONADO concernant la faible incidence de la maladie au cours du diabète de type 1 est au moins en partie en lien avec le plus jeune âge de ces personnes.

Ces constatations concernant l’influence de l’âge des personnes diabétiques, démontrent l’importance des mesures barrières qui ont été mises en œuvre au cours de l’épidémie et de la nécessité de leur maintien au moment du déconfinement.   

Le réseau CORONADO

 CORONADO, c′est un formidable réseau qui réunit 68 centres de diabétologie, des sociétés savantes et les associations de patients.  

En savoir plus
ante. Praesent ipsum Aenean mattis facilisis nunc risus. venenatis elementum mattis